La Ligue Féminine de Basket

Créée en 1998, la Ligue Féminine de Basket (LFB) gère le championnat professionnel féminin composé de 14 clubs, répartis de façon homogène sur l'ensemble du territoire. L'objectif de la LFB est d'assurer le développement du basket féminin de haut niveau et d'encourager la pratique du basket féminin auprès d'un large public.

Le basket féminin : discipline à fort potentiel social

Vecteur de lien social, le basket féminin offre l'opportunité d'initier des projets éducatifs pertinents et porteurs de sens.

Marraines de cœurAvec 40% des licenciés FFBB et pratiquants qui sont des femmes, le Basket Ball est le premier sport collectif féminin. Plusieurs études démontrent la moindre participation aux clubs sportifs des filles issues de milieux défavorisés. Dans les quartiers urbains sensibles, l'exclusion des filles de la sphère sportive est quasi-totale : le sport ne peut donc pas jouer pleinement son rôle intégrateur.

Une des ambitions de la LFB, à travers son programme national d'accompagnement social, est de favoriser l'accès au sport à ce public féminin dit « en difficulté ».

La sensibilité, la générosité et l'humilité des basketteuses permettent d'envisager des projets innovants ; et d'aller au-delà d'opérations de parrainage « traditionnelles ».

La LFB gère le championnat le plus relevé d'Europe avec des clubs français qui brillent chaque année sur la scène européenne (Valenciennes, Bourges, Tarbes).

Sport de proximité, le basket féminin suscite un profond intérêt au sein de toute une région. A l'échelle locale, le public « basket féminin » est un public passionné. Rencontrer, échanger avec sa marraine basketteuse peut, pour tout enfant en difficulté, engendrer des résultats rapides et très positifs.

À Tarbes, une expérience est menée avec des jeunes en difficulté (action « Canailles du TGB »). Les résultats s'avèrent très positifs et l'opération est renouvelée chaque saison depuis quatre ans.

Un projet ambitieux, à forte valeur ajoutée en terme d'innovation sociale

Le basket féminin présente un fort potentiel social, qui mérite largement d'être exploité. La LFB se positionne clairement comme acteur social, à l'échelle nationale.

La LFB développe, structure et modélise les actions menées localement, en impulsant un programme national sous forme d'un calendrier social. Derrière cette initiative, plusieurs objectifs sont poursuivis :

  • renforcer l'implication des clubs et l'investissement des basketteuses dans des projets sociaux ;
  • pérenniser et consolider les actions existantes, développer de nouveaux projets ;
  • veiller au bon fonctionnement et à la pertinence des opérations menées ;
  • assurer un suivi quantitatif et qualitatif, des projets de proximité initiés par chaque club ;
  • affirmer le positionnement de la LFB, en tant qu'acteur social.

Le calendrier social : concept novateur

Lancement d'un programme national de solidarité et d'accompagnement social, piloté par la LFB. En concertation avec les 14 clubs, la LFB a défini un calendrier social annuel, à renouveler et améliorer à chaque saison sportive. Ce calendrier social sera officiellement lancé le 1er octobre 2005.

Grande première pour le basket féminin et pour l'ensemble de la sphère sportive, cette initiative se veut innovante et porteuse de sens.

Tarbes

Parmi les volets du projet social proposé par la LFB, le Club de Tarbes est engagé dans ce calendrier social.

Depuis maintenant quatre saisons, le Club fournit régulièrement des places à tarif très préférentiel, mène des actions vers des centres de loisirs, distribue des posters, photos dédicacées...

Une fois par mois, des rencontres sont organisées entre les joueuses et des jeunes en difficulté, sous forme de « soirées basket » avec dîner joueuses/jeunes.

Plus largement, le Club de Tarbes a mis en place un vaste projet social (en collaboration avec le GIP Contrat de ville de Tarbes et le Conseil Général des Hautes Pyrénées) et s'investit dans des actions auprès de jeunes et de familles issues de milieux défavorisés.

La Tribune Marraines de Cœur de Tarbes

Dans la continuité du travail de fond mis en place par le Club, une étape supplémentaire doit voir le jour pour la saison prochaine. Le TGB souhaite inaugurer la première Tribune "Marraines de Cœur" du Basket Féminin en Europe !

Le projet tarbais

Dans le cadre du projet social « Marraines de Cœur », le club de Tarbes a orienté son choix pour une aide à des jeunes personnes séjournant dans un centre de soins post-cure, le centre Camille Claudel à Tarbes.

Quel est le rôle de ce centre de soins ?

Ce centre a pour rôle de prendre en charge des personnes de toutes les couches sociales et de tous les âges qui ont effectué un court ou moyen séjour en hôpital psychiatrique.

Il s'agit d'une prise en charge permettant :

  • de consolider leur état de santé ;
  • d'acquérir ou réacquérir des « savoir faire » indispensables à la vie autonome ;
  • d'être aidées ou soutenues dans leurs différentes démarches d'insertion ;
  • de mettre en place si besoin un dispositif de soins ambulatoires lors de leur sortie.

Elles bénéficient d'une prise en charge individuelle et en groupe restreint au niveau des différents soins et activités proposés.

Quel est le profil de ces personnes ?

Elles ont été confrontées à un moment donné de leur vie à des problèmes familiaux, professionnels ou consommé des produits illicites, les plongeant dans une pathologie mentale enlevant tout désir et toute motivation, un manque de repère certain et une rupture de l'équilibre psychique.

L'encadrement médical est composé de médecins psychiatres, infirmiers et l'encadrement non médical d'assistants sociaux, psychologues et psychomotriciens.

Les soins infirmiers ont pour objet de protéger, maintenir, restaurer et promouvoir la santé ou l'autonomie des fonctions vitales de la personne, favoriser le maintien, l'insertion ou la réinsertion des personnes dans leur cadre de vie habituel ou nouveau.

Quel est le projet du TGB ?

Le club a choisi d'apporter leur contribution à des patients de ce centre avec l'aide de l'encadrement médical ; à travers le sport, les joueuses tenteront de redonner à ces personnes des capacités à communiquer et provoquer chez elles l'envie de renouer avec les autres afin de partager des moments riches en émotion.

La participation aux rencontres à Tarbes

Un petit groupe de 5-6 personnes, choisies par les médecins et infirmiers assisteront à tous les matches, encadrées par 2 membres du personnel du centre. Ces jeunes sont stables psychologiquement, sans antécédent de violence.

La première participation s'est faite dès le 9 novembre 2005, pour une rencontre de Coupe d'Europe.

Pour cette première, le petit groupe, accompagné des deux infirmiers, a été convié une heure avant le match au Palais des Sports afin d'effectuer une visite des lieux avec le Président et la Capitaine du TGB. Cette « prise en main » a permis un premier contact et une vue d'ensemble du cadre d'un sport de haut niveau.

Cette visite a été suivie par une présentation des joueuses de l'équipe afin de démarrer un véritable échange. Bien sûr, il est important que les rapports joueuses et encadrement médical soient harmonieux afin d'obtenir un résultat optimal.

À l'issue de ce premier contact, l'encadrement pourra juger et nous informera des premières réactions de chacun de ces patients, indispensables pour la continuité de notre action.

Au fur et à mesure de la saison, le groupe de participants évoluera compte tenu de la durée du séjour des patients (4 à 6 mois selon les cas) et de nouveaux arrivants profiteront de cette opportunité.

Les basketteuses sont très abordables et très sociables. Elles sont particulièrement motivées pour redonner à ces personnes « un peu perdues » l'envie de communiquer. Aider, partager, jouer, écouter sont également, pour nos joueuses, des moments privilégiés et du réconfort dans les moments difficiles.

Les déplacements avec l'équipe

Le club envisage également, deux à trois fois par saison, la possibilité pour un ou deux patients du centre - les plus « motivés » et les plus « aptes » - avec un personnel encadrant, de suivre l'équipe lors d'un déplacement de deux jours.

Les frais de transport et d'hébergement de ces trois personnes seront pris en charge par le club. Ces déplacements en minibus, pas trop éloignés géographiquement, permettront de leur faire découvrir la vie d'une joueuse de haut niveau avant et après chaque match, à savoir les repas, la rigueur, la concentration, la joie dans la réussite, la tristesse dans la défaite, des sentiments qu'ils ont perdus et que ces relations humaines pourront provoquer un « déclic » chez ces patients.

Les repas

Chaque trimestre, après un entraînement, il est prévu d'organiser un repas avec le groupe de patients et leurs accompagnateurs, les joueuses et tout le staff technique. Cela permettra un échange relationnel et de faire plus ample connaissance.

Inscription dans la durée

Cette action, en accord avec la direction du centre Camille Claudel, sera pérennisée dans le temps, pour plusieurs saisons.

En outre, pour des jeunes sortis du dispositif et compte tenu de leur situation précaire, le club leur facilitera l'accès au Palais des Sports.

Ainsi, ils pourront de ce fait continuer à assister aux matches de basket et garder un contact avec les joueuses et le staff, ce qui sera pour nous tous une belle récompense et une réussite.

Les médias

Le projet « Marraines de Cœur » est porté par la Ligue Féminine en partenariat avec la Fondation du Sport. Le club prévoit d'établir un plan média auprès de la PQR et de France 3 Midi Pyrénées.

Quels sont les objectifs de cette action ?

La grande difficulté de ces personnes est de renouer le contact avec le monde extérieur. Nos joueuses et le club mettront tout en œuvre pour sociabiliser ces patients du mieux possible et démontrer que le basket féminin est effectivement un vecteur de lien social.

Actrices d'un sport collectif par excellence avec esprit d'équipe, respect d'autrui, convivialité, respect des règles, nos basketteuses s'investiront assurément dans cette action Marraines de Cœur à visage humain.

Quels sont les moyens mis en œuvre ?

Mobilisation et disponibilité des joueuses et du staff technique, organisation des soirées lors des rencontres à domicile, organisation des déplacements lors des rencontres à l'extérieur, organisation de repas trimestriels, suivi de l'action et compte-rendu mensuels. Distribution d'invitations, de posters ou maillots dédicacés. En tenant compte de l'ensemble des actions que le club assure chaque saison (voir détail ci-dessous), un poste à mi-temps a été créé et un salarié a été embauché. Afin de pérenniser son poste et de le passer à temps complet, pour en faire le référent social « Marraines de Cœur » du TGB, il faudra que le club trouve localement d'autres actions de proximité dans lesquelles les valeurs véhiculées par le basket féminin auront un impact positif.

Les autres actions assurées par le club et déjà inscrites dans le temps

Le TGB respecte le calendrier social proposé par la LFB. En effet, une fois par mois, des rencontres sont organisées entre les joueuses et des jeunes en difficulté, sous forme de « soirées basket » avec dîner joueuses/jeunes, distribution de posters, photos dédicacées. C'est le dispositif « Canailles du TGB » qui perdure depuis quatre saisons et qui fait partie d'un vaste projet social, en collaboration avec le GIP Tarbes et le Conseil Général des Hautes Pyrénées, ciblant des jeunes et des familles issues de milieux défavorisés.

La Tribune Marraines de Cœur de Tarbes

Dans la continuité du travail de fond mis en place par le club, une étape supplémentaire a vu le jour cette saison avec l'inauguration de la première tribune « Marraines de Cœur » qui recevra tous les jeunes et personnes ciblées par tous ces dispositifs.

Commentaires (0)

Cancel or

Météo

Nuageux dans l'ensemble

16°C

Tarbes

Nuageux dans l'ensemble

Humidité : 94%

Vent : 8.05 km/h

  • 1 oct.
    2014

    Partiellement couvert 23°C 13°C

  • 2 oct.
    2014

    Mostly Sunny 23°C 11°C

  • Alexandria MONTGOMERY - SmallAlexandria MONTGOMERY
    Poste 3
    1,85 m
    12 novembre 1988
  • Clémentine MORATEUR - SmallClémentine MORATEUR
    Poste 2
    1,75 m
    18 novembre 1995
  • Elise MARIE - SmallÉlise MARIÉ
    Poste 1
    1,60 m
    22 juillet 1995
  • Hristina TYUTYUNDZHIEVA - Small Hristina TYUTYUNDZHIEVA
    Poste 5
    1,90 m
    23 juin 1993
  • Jovana RAD - SmallJovana RAD
    Poste 4
    1,88 m
    8 mai 1987
  • Joyce COUSSEINS-SMITH - SmallJoyce COUSSEINS-SMITH 
    Poste 1
    1,65 m
    31 décembre 1988
  • Katelan REDMON - SmallKatelan REDMON 
    Poste 3 
    1,85 m
    11 octobre 1988
  • Mirna MAZIC - SmallMirna MAZIC 
    Poste 5 
    1,88 m
    24 décembre 1985
  • Sabrina REGHAÏSSA - SmallSabrina REGHAÏSSA 
    Poste 4 
    1,88 m
    16 octobre 1983
  • Sylvie GRUSZCZYNSKI - SmallSylvie GRUSZCZYNSKI 
    Poste 2
    1,73 m
    26 mai 1986
Copyright © 2005-2014 TGB - Tarbes Gespe Bigorre. Tous droits réservés. Ne reproduire ni distribuer sous aucune forme, sans l'accord écrit du TGB.
Conception & réalisation : Ze Klubb.