0

LFB-Ce sera TGB-Lyon à l'Open

Ce sera TGB-Lyon à l'Open Hier, en milieu de journée, ...
0

Le TGB serein pour l'an prochain

Le TGB tenait son assemblée générale mercredi ...
0

LFB-campagne de recrutement terminée

 Avec les signatures d'Astan Dabo et Jenna Smith, Tarbes en a ...
0

Assemblée générale ordinaire

L'Assemblée Générale Ordinaire du TGB se tiendra ...
0

LF2 : Revoilà le TGB dans l'élite

 Bilan. 1 défaite puis 23 succès de rang. Si l'on ...
0

LF2 : «Le TGB est sorti d'affaire»

Ravi du titre en LF2, le président Alain Coll se tourne ...
0

LF2 : Édito

Rebondir Il est le révélateur des intentions, la ...
0

LF2 : Le Quai a pris feu..

Timide samedi, le “peuple” bigourdan a pris une belle ...
1

LF2 : Gomez roi du puissance 4

Un entraîneur apaisé. C'est un entraîneur ...
0

LF2 : TGB champion

Grand favori de la finale, le TGB a rendu sa copie la plus aboutie de ...
0

LF2 : TGB, ne pas se gâcher la fête…

 Le Tarbes-Gespe-Bigorre joue sa place en finale face au ...
0

LF2 : Tarbes peut «Konteh» sur Adja

Malgré une grave blessure fin 2013, l'arrière du TGB a ...
0

LF2 : «On espère un week-end de fête du basket bigourdan»

Si l'Union accueille demain soir Blois, dernièrement ...
0

Didier Yedra : «Pour un club départemental»

Le coprésident de l'Union Tarbes/Lourdes pense à ...
0

LF2 : Récupération à Aquensis

Récupération en eau thermale pour les basketteuses ...
0

Week-end 15

Bagnères/BC Lourdes - U7 joué U9-1   ...
0

LF2 : flash sur F. Gomez

Gomez, mentaliste et paternaliste Personnalité atypique et ...
0

du15 au 17 avril 2016

Équipe TGB Adversaire Date Lieu Heure Observations ...
2

LF2 : Final Four

ORGANISATION DU FINAL FOUR Samedi 16 et Dimanche 17 avril 2016 LES ...
0

LF2 : Tout reste encore à faire pour le TGB

Il reste encore deux matchs à prendre aux ...
0

Week-end 14

Championnat Résultats U7   US ...
0

Du 9 au 10 avril 2016

Équipe TGB Adversaire Date Lieu Heure Observations ...
0

LF2 : Réactions après Limoges

«Il faut oublier tout ce que l'on vient de faire» ...
0

LF2 : Le TGB s'offre le Final Four à domicile

Invaincu au Quai cette saison, Tarbes a battu Limoges et organisera ...
0

LF2 : «Une marche à franchir pour aller chercher le final four»

Le leader tarbais a joué à se faire peur samedi soir, ...

Dernières actualités


C'était L'A.G. 2016.

Rien à voir avec l’AG grave de l’an dernier qui entérinait la descente pour raison financières alors que le club, qui avait terminé 5ème, avait remporté le Challenge Round et s’était qualifié pour l’Eurocup ! Cette fois le sourire était revenu sur tous les visages car le TGB retrouve l’Elite du Basket Féminin Français après seulement un an d’absence. Une saison de transition bien gérée au plan sportif par François Gomez, qui a fait remonter sportivement le TGB en LFB et par Alain Coll, sur le plan économique, qui a permis au club d’assainir ses comptes pour valider la montée obtenue sur les parquets. Une saison extraordinaire au plan sportif, avec une seule défaite de cinq points, lors de la première journée, devant le favori pour la montée Roche-Vendée, suivie de dix-neuf victoires consécutives. Une série fabuleuse qui a permis aux Tarbaises de terminer premières malgré deux points de pénalité très sévères. Une première place qui a permis au TGB de finir en apothéose lors du Final Four superbement organisé au Quai de l’Adour. Une véritable réussite sportive et populaire qui rendra cette saison 2015-2016 inoubliable.

Une AG conviviale

Une AG qui s’est professionnalisée, tout en restant très conviviale, à l’image du club cette saison où une réelle osmose s’est créée entre le Président, les membres du Bureau, les licenciés, les bénévoles, le staff et les joueuses. Un club heureux à l’image de François Gomez qui a allié l’humour et l’auto dérision dans un long discours, rempli d’anecdotes, où il n’a oublié personne. Des ’’balayeurs’’ qui interviennent pour essuyer le parquet à la demande des arbitres, à la presse ’’pour sa couverture du TGB en LF2, que bien des clubs de LFB envieraient’’. Un hommage à tous les bénévoles du club, aux partenaires et en particulier à Gérard Trémège et à la Mairie de Tarbes, ’’sans qui on ne serait pas là !’’ Une AG qui s’est terminée par la remise de superbes bouquets de fleurs à la concierge du Palais des Sports et aux responsables féminines des bénévoles du club, par le Président en personne. Pierre Lagonelle est intervenu au nom du Grand Tarbes pour confirmer le soutien financier de l’Agglo. Francis Touya, au nom de Gérard Trémège, retenu à la Préfecture, a annoncé une significative augmentation de la subvention municipale. Après l’élection des membres du Comité Directeur et du Bureau, tous le monde s’est retrouvé autour d’un succulent buffet préparé par les bénévoles du club.

Auparavant, le Président Coll avait présenté le rapport moral et d’activité du club en rappelant les dates fortes de la saison.

22 mai 2015 : La mise en redressement judiciaire décidée par les membres du Bureau

Alain Coll, qui a très mal vécu les critiques de l’époque, a tenu à mettre les choses au point : ’’Une mise en redressement judiciaire, salvatrice, critiquée à tort. C’était une décision difficile, mais responsable et courageuse. Elle était inévitable et elle a permis de sauver le TGB’’ assure le Président qui regrette que cette décision n’ait pas été prise bien avant son arrivée à la tête du club.

22 juin 2015 : La confirmation de la relégation en LF2

17 avril 2016 : La victoire au Final Four et le titre de Champion de France, malgré un recrutement tardif alors que tous les clubs ont fini leur marché.

20 juin 2016 : La confirmation de l’accession du TGB en LFB et la validation du budget du club avec accord sur le montant de la masse salariale.

’’On a réussi à présenter des comptes positifs. On a réussi à remonter les 260 000 € de capitaux propres négatifs. On a fait 282 000 € de résultat sur la seule saison 2015-2016’’ souligne Alain Coll. Le budget de cette saison a été validé avec une masse salariale qui passe de 350 000 € la saison dernière en LF 2, à 595 000 € cette saison en LFB. Une augmentation due à la mobilisation des partenaires, malgré un contexte économique difficile. Les 82 partenaires de la saison dernière restent fidèles mais certains n’ont pas hésité à augmenter leur participation. A ce jour le TGB compte plus d’une centaine de partenaires privés, contre une cinquantaine auparavant et la prospection n’est pas finie. Des partenaires qui ont particulièrement apprécié la convivialité des après-matchs sous le chapiteau. ’’Aujourd’hui le plus gros partenaire privé ne dépasse pas 4% du budget global. Il n’y a donc pas de risque notable de voir partir un partenaire qui déstabiliserait le club’’ se réjouit Alain Coll. Malgré cette mobilisation, le TGB, avec un budget de moins de 1,1 M€ , sera l’un des plus petits budgets de la ligue Féminine. Un budget prévisionnel qui pourrait être dépassé ce qui permettrait au TGB de se renforcer.

Bénévoles et organisation

Le Président a mis en avant le rôle primordial des bénévoles qui, au delà de leurs tâches au sein du club, se sont impliqués dans l’organisation d’un vide-grenier, d’un match des Harlem Globe Trotters, du Final Four et ont participé au Forum des Associations et aux Casetas des Fêtes de Tarbes. Alain Coll a souligné la qualité des gens qui l’entourent et a rendu un hommage particulier au Maire et à la Ville de Tarbes, très présents et qui sont le plus gros budget des Collectivités partenaires. Une réussite due aussi à la relation de confiance qu’Alain Coll a su instaurer avec les Collectivité en leur portant régulièrement les comptes. Le Président a aussi mis en avant l’organisation du club qui fonctionne en diverses commissions qui travaillent en étroite collaboration suivant les décisions du Bureau.

-Le Sport Pro, sous l’égide de François Gomez, Lionel Oustry et Joël Cousture (Logements des joueuses, Déplacements, hébergements...)
-Le Centre de Formation sous l’égide de Sébastien Claudon et d’Alex Hartz
-Les Amateurs sous l’égide de Julie Sabastia
-Les Partenaires sous l’égide de Bénédicte Duport et Stéphane Daguet
-La Communication et l’Evènementiel, sous l’égide d’Olivier Soros et de Thierry Robert

Sébastien Claudon devient Secrétaire Général à temps plein et fera l’interface entre le Bureau et les Commissions.

Alain Coll s’est réjoui que le Quai de l’Adour vibre à nouveau avec mille spectateurs de moyenne et une salle remplie au ras bord lors des quatre matchs du Final Four.

Rapport sportif amateur présenté par Sébastien Claudon

L’Ecole de mini-basket (U 7 à U 11) a participé à plusieurs rassemblements, à diverses manifestations de la Ville de Tarbes et aux animations des temps morts les soirs de matchs des Pros, sous la responsabilité de Michèle Tipy .

Les U 13 et surtout les U 15, qui se sont distinguées. Les U 15 TGB, entraînées par Béatrice Castets ont été finalistes de la Coupe Départementale et Championnes Régionale de Niveau 1

Les U 15 TGB/Ossun, entraînées par Polina Tzekova, sont Championnes Top Région et ont remporté la Coupe Départementale.

Centre de Formation

U18 et NF 3. Des résultats mitigés pour les U 18 formées à majorité de joueuses de première année et pour la NF3 amputée de ses meilleurs éléments qui ont souvent fait partie du groupe de LF 2. Morgane Alvarez, Cyriane Glère, Sarah Cheminade, qui ont participé à des matchs de LF2 quittent le club. Awa Trasi a été présélectionnée avec les U 17 qui disputent le Championnat du Monde à Sarragosse. Faysat Djoumoi, détectée à Mayotte par François Gomez, est devenue internationale U 16 et va intégrer à la rentrée le Centre Fédéral de l’INSEP.

Sébastien Claudon a souligné le rôle primordial de François Gomez qui s’est personnellement impliqué de l’Ecole de Mini-Basket au Centre de Formation en intervenant à tous les niveaux pour améliorer les choses.

Rapport Financier présenté par Pierre-Yves Boix (Cabinet PWC)

’’ Le club est toujours en redressement judiciaire puisque nous sommes toujours dans la période d’observation. Nous devons présenter un plan d’ici le mois de septembre pour en sortir. Nous sommes donc sur des comptes sur projets. Nous avons réalisé un résultat positif, au titre de l’année, de 282 000 € qui nous permet de pouvoir remonter en LFB. C’est un véritable exploit dû au travail de tous les gens du club et des partenaires publics et privés.’’ Soit 896 000 euros de produits comparés à un budget de 903 000 € sur la saison courante. A cela s’ajoute des efforts des collectivités et des partenaires qui permettent d’avoir un résultat net supplémentaire de 140 000 €.’’ Et ce malgré les 19 000 €, non prévus et non connus, à régler suite au licenciement d’une ancienne joueuse. La condition pour remonter était que le club ait des capitaux propres positifs. ’’L’an dernier le club affichait une perte de 242 000 € et les capitaux propres étaient de – 256 000 € et cette saison le patrimoine net est de 26 000 €. Le Budget 2016-2017, validé par la Ligue est de 1 086 000 € avec une masse salariale validée de 595 000 €.’’ Un budget volontairement sous-estimé qui pourrait être au final supérieur. ’’Le prévisionnel des charges est de 1 036 000 soit un résultat courant de l’ordre de 50 000 €.’’

Rapport sportif des Pros présenté par François Gomez

François Gomez a dit sa volonté de reconstruire un Centre de Formation ’’tel qu’il était il y a quelques années, capable de sortir des joueuses pour l’équipe première’’. Une équipe première construite dans la difficulté et l’urgence qui ne lui a apporté que du bonheur, tant au niveau de son comportement que dans les résultats sportifs. Ce qui n’est pas fréquent dans une carrière : ’’Il y a des années, comme en 2009, où tout se passe très bien et où avec un groupe extraordinaire, on perd les deux finales (LFB et Coupe de France)’’. Le coach a conservé sa joueuse fétiche Elodie Bertal, sa capitaine de coeur Sylvie Gruszczynski (présente à l’AG) ’’très impliquée sur le terrain et dans la vie du club’’ et Adja Konteh ’’qui aurait bien signé un contrat de dix ans avec nous, tant elle est impliquée dans le projet du club.’’ François Gomez a dit son regret de n’avoir pas pu garder, d’un point de vue sportif ou économique, les autres joueuses qui ont participé à la remontée. Trasi, Lebeherec, Beaubrun, restent au Centre de Formation que quitte Alvarez, touché par la limite d’âge et qui souhaite mettre le basket entre parenthèses pour poursuivre des études de kiné. Le coach a aussi rendu un hommage appuyé à son second Lionel Oustry. Il a souligné les qualités d’Alex Hartz, intégré au staff et promu responsable du Centre de Formation, qui va accueillir 11 nouvelles joueuses. ’’Un jeune entraîneur de talent destiné à rester longtemps’’. Un staff qui ne changera donc pas, avec la présence de Fabien Dionèse, très important dans la préparation physique des joueuses qui ont survolé le Final Four.

Remerciements

Puis François Gomez s’est lancé dans la longue liste de remerciements à l’attention du staff médical très réactif puis de l’ensemble des dirigeants et des bénévoles, avec une attention particulière à Thierry Robert, à Joël Cousture et à Sébastien Claudon : ’’Merci à vous trois pour tout ce que vous faites pour l’équipe, qui nous soulage et qui nous permet de nous consacrer uniquement au sportif.’’

Il a tenu aussi à remercier Marc Bruning, du Conseil Départemental, ’’pour son implication dans la promotion médiatique du club.’’ Un coach heureux ’’de retrouver l’ambiance conviviale des bons vieux clubs familiaux où on fait la troisième mi-temps entre amis’’. Un coach qui a souligné le rôle de la famille Coll dans le sauvetage du club. ’’Sans vous, les dégâts étaient tellement importants qu’on ne serait jamais reparti.’’

Jouer un maintien confortable

François Gomez avertit : ’’C’est une année de transition. On va jouer un maintien confortable en visant la 8ème place’’. Une 8ème place qui permettrait au TGB de jouer les Play-offs qui décideront du titre et des places européennes. Les demi-finalistes seront européens et les clubs éliminés se rencontreront pour bénéficier d’une ou des deux places européennes restantes. Le but est d’éviter de terminer dans les quatre derniers qui se rencontreront pour décider de l’unique relégation. Avec de faibles moyens financiers François Gomez s’est attaché à bâtir autour de Bertal, de Gruszczynski et de Konteh, une équipe équilibrée, avec des joueuses expérimentées et des joueuses d’avenir. L’expérience avec Bintou Diemé-Marizy, une des ’’grosses meneuses’’ de LFB avant son arrêt pour maternité et l’Américaine Smith. L’avenir avec l’Américaine Boyd, avec Carlier et l’internationale malienne Dabo, 2,03 m, ’’un vrai potentiel avec de grosses qualités physiques’’. Les deux Américaines ont été recommandées par Isabelle Yacoubou qui a joué contre elles en Italie et les autres sont des choix personnels du coach. Le TGB aura la particularité de jouer cette saison avec trois authentiques gauchères : Carlier, Boyd et Smith.

Effectif 2016-2017

Elodie Bertal, Sylvie Gruszczynski et Adja Konteh, sont les seules rescapées du cinq majeur, puisque Lesha Lloyd, Bérangère N’Bomi et Ivanka Matic, venue faire une pige en fin de saison, sont parties, tout comme Najat Ouardad et Kristina Tyutyundhiezeva qui étaient de l’effectif 2014-2015.

Poste 1 : Bintou Dieme-Marizy (Franco-Camerounaise, 32 ans, 1,67 m)

Poste 1-2 : Sylvie Gruszczynski (32 ans, 1,72 m)

Poste 3 : Asia Boyd (USA, 23 ans, 1,85 m)

Poste 3 : Adja Konteh (24 ans, 1,78 m)

Poste 3-4 : Lucie Carlier (26 ans, 1,87 m)

Poste 4 -5 : Elodie Bertal (32 ans, 1,91 m)

Poste 4 : Astan Dabo (Franco-Malienne, 24 ans, 2,03 m)

Poste 5 : Jenna Smith (USA, 27 ans, 1,91 m)

Matchs Amicaux

A son habitude, François Gomez multiplie les matchs amicaux en guise de préparation contre des équipes de LFB, dont trois contre le champion en titre Montpellier !

Samedi 3 septembre : Basket-Landes à Amou

Jeudi 8 septembre : Montpellier à Montpellier

Samedi 10 septembre : Lyon à Chalon-sur-Saône

Dimanche 11 septembre : Lyon à Lyon

Samedi 17 septembre : keltern (Allemagne) à Pantin

Dimanche 18 septembre : Le Hainaut à Pantin

Samedi 24 septembre : ? à Boé

Mercredi 28 septembre : Montpellier au Quai de l’Adour

Le nouveau Bureau

Président : Alain Coll

Vice Président : Thierry Robert

Trésorier : Jean-Paul Peruilhé

Trésorière-Adjointe : Anne-Marie Guillot

Secrétaire : Julie Sabastia

Secrétaire-Adjointe : Claudette Jourdan

LFB-Ce sera TGB-Lyon à l'Open

Ce sera TGB-Lyon à l'Open

Hier, en milieu de journée, au siège de la FFBB, Nathalie Lesdema (ex-internationale et membre du bureau fédéral), accompagnée de Philippe Legname, président de la ligue féminine de basket-ball, ont procédé au tirage au sort de l'open LFB 2016 qui se déroulera les 1er et 2 octobre prochain, à la halle Carpentier.

Ce sera Lyon pour un match «à domicile»

On savait d'ores et déjà, avant le tirage au sort, que le TGB ne pourrait rencontrer ni Bourges ni le BLMA, qui se disputeront, le samedi 1er octobre, à 20 heures, le match des champions. On savait également que Tarbes-Basket Landes étant considéré comme le derby du Sud-Ouest, les deux équipes ne pourraient se rencontrer dans l'enceinte parisienne.

«Tiré» en premier sur la ligne du deuxième match, le TGB jouera donc «à domicile», recevant Lyon, le dimanche 2 octobre, à 15 h 45.

«Lyon, c'est une équipe qui vient de changer d'entraîneur, c'est fort à l'intérieur. Cela va nous mettre dans le bain. Le hasard fait qu'on les rencontre deux fois en préparation. Mais là, c'est surtout un match que l'on ne jouera pas à la maison. ce n'est pas forcément un cadeau car c'est un concurrent direct. Il faudra que l'on soit prêt» concluait François Gomez.

Le programme de l' Open 2016

Samedi 1er octobre : Nice-Angers (à 15 heures), suivi de Hainaut - Basket Landes (à 17 h 30), suivi du match des champions (ne comptant pas pour le championnat LFB) entre Montpellier et Bourges (à 20 heures).

Dimanche 2 octobre : Charleville-Mézières-Nantes (à 13 h 30), suivi de TGB-Lyon (à 15 h 45), suivi de Mondeville-Villeneuve-d'Ascq (à 18 heures).

J.-P.L.

Le TGB serein pour l'an prochain

Le TGB tenait son assemblée générale mercredi soir.

Le contraste a été saisissant mercredi soir par rapport la précédente assemblée générale du TGB. Un an plus tôt, la réunion avait des allures de sinistrose et ne s'était pas éternisée. Mais pour la version 2016, les sourires sont revenus au sein de la maison «violette». Les longs discours aussi et c'est normal après une année réussie. La palme est à mettre à l'actif de François Gomez - l'homme-clé du renouveau sportif du TGB avec un titre de LF2 synonyme d'accession en LFB, un an seulement après la rétrogradation du club - qui n'a oublié personne dans ses remerciements.

1,086 M€ de budget

En douze mois, le TGB a été rénové de fond en comble. La tâche s'annonçait dantesque mais le pari du président Alain Coll s'est avéré payant en plaçant le club en redressement judiciaire. Aujourd'hui, Tarbes est officiellement de retour parmi l'élite après avoir réalisé 282.000 € de positif sur l'exercice, soit plus que la somme de 260.000 € de négatif qu'il devait remettre à zéro pour revenir en LFB.

Si le club continue d'être en redressement judiciaire car toujours en période d'observation (un plan doit être présenté d'ici la rentrée pour en sortir), l'avenir financier du club s'annonce serein. Le budget annoncé du TGB pour l'exercice à venir sera de 1,086 M€, soit, à n'en pas douter, le plus petit de LFB. Ce dernier est 200.000 € plus haut que celui de l'an dernier et 50.000 € plus bas que celui de la saison 2014-2015 avant la rétrogradation.

Concernant la masse salariale, elle s'apprête à passer de 350.000 € à 595.000 € pour les joueuses mais aussi le staff. Ce sera en dessous de la concurrence qui, en plus, ne prend généralement en compte que l'enveloppe allouée aux joueuses. Avec ces moyens, le TGB vise un maintien confortable, c'est-à-dire au-delà de la 9e place puisque les formations classées de la 9e à la 12e place s'affronteront dans un minichampionnat pour déterminer le club relégué.

Le chiffre : 100

Partenaires >Privés. Signe que le TGB est sur une dynamique positive, le nombre de partenaires du club a augmenté cette année en passant de 82 à plus d'une centaine, et ce tout en sachant que le plus gros sponsor ne représente pas plus de 4 % du budget global des «violettes».

Valentin Marcinkowski

 Avec les signatures d'Astan Dabo et Jenna Smith, Tarbes en a fini avec son marché estival. Cinq nouvelles joueuses prosont rejoint les Violettes.

Huit professionnelles, dont cinq recrues et deux Américaines, quatre espoirs : voilà pour les grandes lignes du prochain effectif du TGB. Avec un budget qui avoisinera le million d'euros, soit l'un des plus petits de l'exercice à venir en LFB, le club a dû jouer serré lors de cette période de négociations alors qu'il ambitionne un maintien confortable, c'est-à-dire sans passer par ce mini-championnat mettant aux prises les quatre moins bien classés qui déterminera le relégué. «Nous allons vivre une année de transition en continuant nos efforts sur le plan économique, prévient François Gomez. Il faut se faire encore une saison de rigueur et cela se répercute sur la masse salariale.»

Quelques paris

Sans gros moyens, il faut savoir être malin. Après avoir acté les maintiens de Sylvie Grusczynski, Adja Konteh et Elodie Bertal, le TGB a cherché les bonnes affaires. La signature de Bintou Marizy (ex-Diémé) s'inscrit dans ce registre. Expérimentée (32 ans) et dotée d'un CV complet, celle qui aura les clés du jeu à la mène reprendra du service après un an d'arrêt pour cause de maternité. Si l'interrogation est légitime concernant l'état de forme de la joueuse, le fait que cette dernière s'apprête à participer aux Jeux de Rio avec le Sénégal est un facteur rassurant en vue de la préparation. Si Adja Konteh est annoncée comme titulaire sur le poste 2, Sylvie Gruszczynski devrait, elle, tourner sur les deux postes à l'arrière.

Dabo au sommet

À l'aile, ce sera du 100% nouveau avec les arrivées d'Asia Boyd et Lucie Carlier. La première nommée, américaine, va amener de la taille (1,85 m), critère premier de François Gomez sur ce poste, et est passée par la Suède et l'Italie cette saison. Idem pour Lucie Carlier (1,87 m, Montbrison), qui a tapé dans l'œil du technicien tarbais depuis quelque temps déjà. «On sait où on met les pieds la concernant. J'ai discuté avec elle après notre match là-bas cette saison et elle a un esprit combatif.»

À l'intérieur, le TGB pourra se targuer d'avoir dans ses rangs la plus grande joueuse du championnat : Astan Dabo (24 ans, 2,03 m). À Nice depuis trois saisons, la Franco-malienne est suivie depuis plusieurs saisons par François Gomez. «On compte sur elle et on va voir si elle peut répondre à nos attentes. Jusqu'ici, elle tournait autour des dix minutes (3,5 points et 4,1 rebonds cette saison), là avec nous, ce sera plutôt le double.


Smith recommandée par Isabelle Yacoubou

Enfin, la seconde Américaine Jenna Smith (27 ans) complète le groupe pro. Passée par Nantes en 2010-2011, la pivot reste sur deux expériences cette saison en Pologne (Energa Torun, qui a disputé l'Eurocoupe) et en Italie à Turin. Isabelle Yacoubou, qui l'a affrontée cette saison avec Schio, a pu dire à François Gomez le bien qu'elle en pensait. «Normalement, c'est une fille à 12-13 points et 5-6 rebonds par match», estime le coach.

Il ne reste plus désormais qu'à faire jouer ensemble tout ce petit monde, sachant qu'une petite marge est a priori laissée pour ajuster l'équipe, si besoin, en cours de saison.


L'effectif 2016-2017 du TGB

Meneuses : Sylvie Gruszczynski (30 ans, France), Bintou Marizy (32 ans, France-Sénégal).

Arrière : Adja Konteh (24 ans, France).

Aillières : Asia Boyd (24 ans, États-Unis), Lucie Carlier (26 ans, France).

Intérieures : Elodie Bertal (32 ans, France), Jenna Smith (27 ans, États-Unis), Astan Dabo (24 ans, France).

Espoirs : Léa Deconinck (18 ans, meneuse en provenance du Creusot en N1), Shauna Beaubrun (17 ans, ailière), Moïna Le Beherec (17 ans, intérieure), Awa Trasi (17 ans, intérieure).

Entraîneurs : François Gomez, Lionel Oustry (assistant).

Assemblée générale ordinaire

L'Assemblée Générale Ordinaire du TGB se tiendra le 29 juin 2016.

 

Trouvez-en ci après la convocation.

 

TGB CONVOCATION A.G. 29062016

Réception

01 800 327

LF2 : Le président reçoit

Réception chez Toujas & Coll


Le Président Alain Coll a reçu son équipe du TGB et les membres du Bureau du Grand Tarbes dans la magnifique salle de réunion de son entreprise Big-Mat Toujas & Coll. Une salle qui avait servi d’écrin lors de l’inauguration, de l’Agence tarbaise, en présence de la Préfète et de nombreux élus et personnalités du Département, il y a tout juste un an. C’est sur la scène, sur fond de diaporama de photos de la Finale, qu’Alain Coll, Charles Habas, le Président du Grand Tarbes et François Gomez, ont pris la parole devant les élus de la Communauté d’Agglomération et les collaborateurs de Toujas & Coll. Alain Coll a rappelé les liens de confiance et de transparence établis entre le Conseil Communautaire et le TGB qui a atteint ’’l’immense challenge de remonter immédiatement’’. Le Président Coll a confirmé que le budget avait été tenu, avant de laisser le micro au Président Habas. Le Président du Grand Tarbes a dit ’’un grand Bravo’’ à toute l’équipe et a remercié le Président Coll ’’d’avoir fait le choix du courage et de la réalité’’ qui a débouché ’’sur la fête du basket et de la Bigorre toute entière.’’ Charles Habas, très ému, a rendu hommage aux dirigeants, aux bénévoles, au staff et aux joueuses, ’’très séduisantes’’, avec un mot particulier pour l’entraîneur du TGB. ’’Permettez-moi, mon cher François de vous féliciter pour votre engagement en faveur de ce club et à travers lui de ce territoire.’’ Le Président Habas a assuré les dirigeants du TGB qu’ils pourraient compter encore sur le soutien du Grand Tarbes, la saison prochaine.

Des résultats et des valeurs

Interview de Lionel OUSTRY

Lionel OUSTRY, l'homme discret du TGB

Lionel Oustry, l’homme de confiance de François Gomez, est un homme discret qui n’aime pas se mettre en avant, question de tempérament et d’éducation. Pourtant, c’est un homme indispensable aux yeux de François Gomez, qui a souhaité, pour ne pas dire exiger, que Lionel Oustry soit son assistant, lorsqu’il a négocié son retour au TGB. Pourtant leurs débuts avaient été tendus lors de leur première rencontre en 2009. Il est vrai que le contexte s’y prêtait puisque Lionel Oustry avait été imposé, à son corps défendant, à François Gomez contre la volonté de celui-ci. Mais entre deux passionnés de basket, le courant est vite passé et une sincère amitié est née car en plus, les deux hommes partagent le même sens des valeurs humaines et du jeu. Une complicité sportive et technique qui a débouché sur le premier titre de Champion de France du binôme et du TGB.

François Gomez est parti tisser sa légende à Perpignan où il a remporté deux titres de LF2 et un podium de LFB. Mais pour son retour à Tarbes, François Gomez a choisi de travailler avec Lionel, avec qui il avait toujours gardé de solides relations amicales. Lionel Oustry, tombé dans le basket à l’âge de 6 ans, a toujours continué à vivre sa passion comme coach chez les Cadettes du TGB et de Pau-Nord-Est, la NF3 d’Auch, les Garçons de N3 de Malaussane (64), les Filles de Bordères (65) en Régionale 1, mais aussi en LFB et en Coupe d’Europe, comme assistant de Damien Leyrolles, avec une finale de la dernière édition de la Coupe Ronchetti en 2002. Vivre sa passion et non vivre de sa passion, car Lionel occupe à plein temps un emploi d’Ingénieur Projet à l’ENI (Ecole Nationale d’Ingénieur). En plus cette saison, tout comme François Gomez il est bénévole au TGB afin de libérer de la masse salariale au profit des joueuses. Les deux hommes se complètent à merveille, Lionel qui a fait de l’analyse ,vidéo à Pau-Orthez, est chargé d’analyser et de décortiquer le jeu des équipes adverses. Une analyse sur laquelle se repose les yeux fermés François Gomez, qui a une confiance à toute épreuve en son assistant. Une belle aventure humaine et sportive qui débouche sur un deuxième titre de Champion de France en deux collaborations à six ans d’intervalle !

Lionel OUSTRY TGB

Jean-Jacques Lasserre

LF2 : LeTGB reçu à la Mairie

Le TGB honoré par la mairie de Tarbes

Hier après-midi, l’équipe du TGB, championne de France de Ligue féminine 2, conduite par son président Alain Coll et son coach François Gomez, a été reçue à l’hôtel de ville par le Maire Gérard Trémège et la municipalité. Le premier magistrat a dressé de chaleureuses félicitations aux joueuses, à leur entraîneur et à l’ensemble des dirigeants. En récompense, il leur a annoncé une subvention de 40 000 euros pour la brillante saison du TGB qui réintègrera la Ligue Féminine la saison prochaine.

 Bilan. 1 défaite puis 23 succès de rang.

Si l'on excepte cette défaite concédée lors de la première journée sur le parquet de Roche Vendée, le Tarbes-Gespe-Bigorre, relégué en Ligue féminine 2 en fin de saison dernière pour des problèmes financiers, a ensuite fait une saison d'exception… Jugez plutôt, les filles de François Gomez ont enchaîné 23 succès de rang pour s'offrir, dimanche soir, un titre de champion de France et une remontée dans l'élite du basket féminin français.

Et si le chef d'orchestre en est François Gomez, déjà là en 2010 pour le titre de champion de Ligue féminine, Sylvie Gruszczynski et ses coéquipières ont joué une partition à l'unisson, prenant les matchs les uns derrière les autres.

Derniers résultats

Dimanche 10 avril 2016 à 15:30
Élan chalossais 89 : 62 TGB NF3
Dimanche 03 avril 2016 à 15:30
TGB 68 : 66 Élan béarnais NF3
Samedi 02 avril 2016 à 20:00
TGB 76 : 62 Limoges LF2
Samedi 26 mars 2016 à 20:00
Landernau Bretagne Basket 72 : 74 TGB LF2

Prochains matches

Météo à Tarbes

18.4°C

Pluie
lundi

13°C/24°C
mardi

15°C/28°C
mercredi

17°C/32°C
jeudi

16°C/28°C
KWeather is powered by Kaleidoscoop

Nombre de visiteurs

Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Ce mois
331
1759
7136
36004

Votre IP : 54.81.140.221